La santé et la sécurité au travail reconnue comme principe et droit fondamentaux de l'OIT.

Le 10 juin, la Conférence internationale du travail a ajouté le principe d'un environnement de travail sûr et sain à la Déclaration de l'Organisation internationale du travail (OIT) relative aux principes et droits fondamentaux au travail.

Cette décision instaure la santé et la sécurité au travail comme 5e catégorie après la liberté d'expression et la reconnaissance effective du droit de négociation collective ; l'élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire ; l'abolition effective du travail des enfants et l'élimination de la discrimation en matière d'emploi et de profession.

Elle implique que tous les Etats Membres de l'OIT s'engagent à respecter et à promouvoir ce droit fondamental ; qu'ils aient ou non ratifiés les conventions particulières.

Écrit par Virginie LOISEAU