Elaboration d'une méthodologie d'évaluation qualitative du risque biologique. Thèse pour le doctorat en sciences de la vie et de la santé.


Etude et rapport

BURZONI S.

Edition : Nancy, Université de Lorraine, 21 avril 2021, 240 p., ill., bibliogr.


En France, plus de 4,8 millions de travailleurs, soit plus de 19 % des salariés, se déclarent exposés à des agents biologiques dans le cadre de leurs activités. Dans certains secteurs professionnels, le risque biologique est pris en compte. Néanmoins, dans d’autres, ce risque biologique reste méconnu et mal évalué. Le défaut d’évaluation du risque biologique (EvRB) s’explique en partie par la méconnaissance de ce risque encore peu documenté, mais aussi par l’absence d’une démarche standardisée et adaptée à l’évaluation du risque biologique. Afin de faire progresser les connaissances sur ce sujet, des travaux de recherche ont été engagés, dont l’objectif était de proposer une méthodologie d’aide à l’évaluation du risque biologique à destination des employeurs et des préventeurs leur permettant de définir un plan d’actions en matière de prévention et ainsi d’améliorer la santé des salariés. Pour atteindre cet objectif, un recensement et une analyse approfondie et critique des démarches existantes traitant de l’EvRB en milieu professionnel ont été effectués. Ensuite, un travail a été mené en vue d’identifier la structure d’une méthodologie la plus appropriée et d’identifier les descripteurs de risque permettant de réaliser l'évaluation la plus exhaustive possible. Enfin, sur la base de ces premières réalisations, une méthodologie a été conçue, appliquée et validée en entreprise en ciblant le secteur du compostage comme secteur expérimental. Au-delà de l’exploitation des connaissances bibliographique et de la contribution des entreprises, la construction de cette méthodologie de référence a nécessité de nouvelles dispositions : (i) la détermination des agents biologiques au sein des réservoirs, (ii) la création d'une classification basée sur les classifications franco-allemandes comptabilisant plus de 18 000 espèces, et (iii) la confection d’une hiérarchisation des dangers en cinq niveaux qui intègre tous les dangers autres qu’infectieux. La méthodologie développée est opérationnelle et a été déployée en entreprises, ce qui a permis d’évaluer une vingtaine de situations de travail diverses. La mise en œuvre de la méthodologie de référence montre qu’elle est plus préventive que d’autres démarches utilisées en parallèle et que les niveaux d’exposition enregistrés dans la base Colchic. Le travail réalisé au cours de la thèse a donc permis de concevoir une méthodologie d’EvRB qui constitue une aide supplémentaire pour les employeurs. Elle leur permet de mieux estimer les risques en vue d’améliorer les conditions de travail des salariés exposés. Il ouvre aussi des perspectives de recherche et de développement qui sont nécessaires et permettront d’en améliorer sa justesse, notamment concernant la biodiversité et la dangerosité des agents biologiques, la mesure des expositions et, plus largement, les études épidémiologiques. Cette thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé a été soutenue le 21 avril 2021, à l'Université de Lorraine.

Consulter en ligne

Suggestions

Du même auteur

Valeurs guides endotoxines. Interprétation des résultats de métrologie des bioaérosols = Endotoxin guideline values - Interpretation of the results of bioaerosol metrology | BALTY I.

Valeurs guides endotoxines. Interprétation des résultats de métrologie des bioaé...

Article | BALTY I. | 2015

Les endotoxines sont des molécules de la paroi des bactéries Gram négatif. Elles peuvent entraîner des inflammations des voies respiratoires. Les endotoxines ont été mesurées dans l'atmosphère de travail de nombreux secteurs pr...

1,3-butadiène : bilan des mesures de prévention mises en œuvre en 2013 | BURZONI S.

1,3-butadiène : bilan des mesures de prévention mises en œuvre en 2013

Article | BURZONI S. | 2016

Le 1,3-butadiène, troisième substance cancérigène de catégorie 1A la plus consommée en France, est principalement utilisé pour fabriquer des polymères synthétiques et peut être retrouvé sous forme d’impuretés, notamment dans les ...

Les risques biologiques. Conférence scientifique de l'INRS. Nancy, 5-7 juin 2019 | DUQUENNE P.

Les risques biologiques. Conférence scientifique de l'INRS. Nancy, 5-7 juin 2019...

Article | DUQUENNE P. | 2019

Selon l’enquête SUMER de 2010, 22 % des travailleurs se déclaraient exposés à des risques biologiques dans le cadre de leur activité. La conférence scientifique de l’INRS consacrée aux risques biologiques, qui s’est tenue à Nancy ...

Chargement des enrichissements...